Présentation de la journée doctorale

RUPTURE ET CONTINUITÉ EN ARCHÉOLOGIE

Mercredi 16 Janvier 2019, salle Perrot, 10h à 18h.

Thème proposé par Amel Betouche et Meryam Chebbi, doctorantes.

Les phénomènes de rupture et de continuité en archéologie sont à la fois nombreux et diversifiés. Ils résultent souvent des processus de transition ou d’évolution dans les pratiques sociales survenus à des périodes charnières de l’Histoire. Ces notions de rupture et de continuité, qu’elles soient dans les domaines religieux, sociétaux, commerciaux, politiques ou culturels constituent des thématiques récurrentes en archéologie et ne cessent de soulever des questionnements.
Il est donc nécessaire de maîtriser les aspects culturels des sociétés anciennes et modernes pour identifier les éléments de continuité et les points de rupture entre les époques historiques successives au sein de ces sociétés.
La rupture et la continuité peuvent aussi s’observer dans les pratiques de l’archéologie, dans les méthodes de fouilles, ou encore dans les différentes écoles de pensée de la discipline.
Ainsi, cette journée doctorale sera ouverte à toutes les propositions relevant de la thématique, quelles que soient la période ou l’aire géographique concernées, favorisant ainsi une approche pluridisciplinaire.
Les témoignages archéologiques relatifs à la notion de rupture et de continuité entre les grandes séquences du passé ne manquent pas. La réflexion pourra donc s’organiser, entre autres, autour des axes suivants :

  • évolution des techniques et de la technologie : céramique, métallurgie, architecture, iconographie, etc.
  • religion et sacralité : entre confrontation, assimilation, acculturation et syncrétisme
  • évolution des pratiques sociales : traditions, pratiques funéraires, mode vestimentaire, cuisine…
  • langue et écriture : entre héritage et innovation
  • évolution des échanges culturels : commerce, mouvements de population, relations diplomatiques/politiques, conquêtes militaires…
  • évolution des méthodes et théories archéologiques : techniques de terrain, étude du mobilier, école de pensée…